The New Wave of Beauty

_M8I6199
_M8I5678
_M8I5523
_M8I4890
_M8I4588
_M8I4424
_M8I4254 1
_M8I3953 1

By Manuela Estel , Photos Taki.  

On étale sa serviette sur le sable en rêvant au teint doré qu’on affichera le soir venu. Mais dans le miroir au retour de la plage, on découvre un visage vanille-fraise et luisant comme un beignet au soleil. « Au pire, ce sera bronzé demain ! »

Est-il seulement réel, l’effet « sortie de plage » des magazines ? Ces joues rosées, ces pommettes lumineuses ? Oui, il l’est. Surtout sur la côte basque, où ont éclos depuis quelques années des marques de beauté bio qui cajolent la peau sans mettre la santé en péril. Mieux : biodégradables, elles préservent l’environnement. EQ, Les Laboratoires de Biarritz, Alaena, Les Cabines Blanches… à l’heure où 20 000 tonnes de crème solaire sont déversées dans les océans chaque année et où l’on vit comme si on disposait d’une planète de rechange, ces marques conscious deviennent vitales.

Voici donc un rituel beauté qui fait (vraiment) du bien :

D’abord, on exfolie, pour éliminer les cellules mortes tout en hydratant la peau. Le gommage tout abricot d’Alaena nous fait du gringue : de la poudre de noyau pour faire peau neuve, de l’huile de noyau pour illuminer, le tout dans une texture gel ultra fraîche qui se transforme en lait au rinçage. Le bio ne se fiche pas de nous.

Une fois à la plage, on applique religieusement sa crème solaire. Avec un filtre UV minéral bien sûr. On vous entend : « Oh non, pas du minéral ! » Mais non, nous sommes en 2019 ! Ces formules n’ont plus rien de la lourdeur de leurs débuts. Les puristes peuvent aller chez EQ, précurseur en matière de solaires non écotoxiques, l’esprit tranquille. Les coquets qui ont trop peur de l’effet blanc peuvent s’offrir la crème teintée des Laboratoires de Biarritz.

Le soir, on aide les cellules cutanées à se régénérer à l’aide d’une huile. Chez Alaena, l’huile nourrissante aux pétales de rose, très fluide, est composée d’ingrédients naturels uniquement, dont une huile de camélia made in Sud Ouest. Et si vous croyez encore que « le bio, ça ne sent pas bon », sachez que son parfum est inspiré d’un jardin en bord de mer après la pluie. Or, après la pluie, vient le beau teint…